Dak’Art : la biennale de Dakar célèbre l’art africain contemporain


Dak’Art est le fameux évènement qui s’organise chaque année en Afrique. Cette manifestation en Afrique permet aux artistes du territoire ainsi que ceux d’autres continents de mettre en relief leurs talents. Sans doute, elle permet aux plus belles œuvres de l’Afrique de se mettre sous le projecteur. Les écoles d’art et de création graphique présentent ce festival à leurs étudiants durant l’année scolaire. Ce festival fait partie du programme de ces écoles. Ce dernier est disponible en vous conectant sur http://www.limart.fr/.

L’histoire du Dak’Art

dakart.jpg

Si la biennale de Dakar, baptisée Dak’Art, a vu le jour, c’est grâe à l’initiative de l’Etat Sénégal ainsi que celle des artistes du pays. A noter que, depuis les années 70, ces artistes ont déjà organisé des salons d’art visant à mettre en scène les différentes étapes de l’évolution de la création artistique contemporaine en Afrique. Lancée pour la première fois en 1989, Dak’Art a été un évènement réservée à l’art contemporain jusqu’en 1996, année où elle est consacrée pour la première fois à la création africaine contemporaine. A l’origine, Dak’Art ne priorisait pas encore les fruits des talents des artistes africains. Elle s’organisait au départ dans l’objectif de favoriser la rencontre d’expériences et les échanges de démarches et de discours. Elle mettait ainsi l’accent sur les débats avec la participation massive des artistes et professionnels de divers domaines. Les échanges tournaient autour de la réflexion sur l’art africain. Elles concernaient également les meilleures pistes pour encourager les artistes africains.

Les artistes africains qui font parler d’eux

les-artistes-africains-qui-font-parler-deux.jpg

Dak’Art est certainement l’évènement tant attendu des artistes africains. Pendant cet évènement qui dure pendant un mois entier, 65 artistes venant de 24 pays participent en présentant leurs œuvres. Près d’une vingtaine d’entre eux sont des artistes africains qui sont prêts à tout pour hisser les œuvres d’art de leur propre continent.     Avec ce projet, les organisateurs souhaitent favoriser les échanges entre les jeunes artistes du Congo et ceux d’autres pays d’Afrique. A noter que Dak’Art est un évènement fondé sur de nombreuses activités, pour ne citer que les spectacles et les hommages aux artistes disparus.